COLLOQUE CONCLUSIF DU PROJET ANR-CHispa

COLLOQUE CONCLUSIF DU PROJET

ANR-CHispa

Projet-ANR-13-JSH3-0006 (2014-2017)

  CHispa : Création d’outils pour l’exploitation numérique de manuscrits HISPAniques.

De 2014 à 2017, le projet ANR-CHispa s’était donné pour objectifs la réalisation d’une étude de cas importante sur la circulation des archives des écrivains dans des contextes de mobilité et de conflit provoqués par la contrainte politique (notamment entre l’Espagne/l’Europe et l’Uruguay/les Amériques) et la création d’outils informatiques pour l’exploitation numérique de ces manuscrits.

Trois ans après, l’équipe vous invite à la présentation publique de ses résultats à l’occasion d’une rencontre qui permettra de présenter des réalisations technologiques et tout en rapportant ces innovations aux enjeux scientifiques qui les ont soutenus.

PRÉLUDE

Jeudi 16 novembre 2017 à 20h00,  représentation théâtrale

1975 de Sandra Massera

Ambassade d’Uruguay en France, 33 rue Jean Giraudoux, 75116 Paris (16è)

Maison d’enfance. Silence et solitude dans une maison qui a connu le bonheur et la joie.  De vieux papiers, des meubles anciens, et un journal, celui de l’adolescence qu’était Teresa, 40 ans plus tôt. Un voyage dans le temps commence alors, vers un passé emplis de questions …

Le cahier de géographie du lycée, transformé en journal intime: c’est là que Teresa écrivait ce qui lui arrivait et la choquait. Des dates précises emmènent le spectateur vers le passé, vers l’histoire d’un pays et d’une famille meurtrie par la disparition du frère. A-t-il fui de Montevideo vers Buenos Aires? Ils n’ont jamais su la vérité.

Avec la lecture du journal, c’est un dialogue impossible avec le frère disparu pendant la dictature uruguayenne qui s’engage . Les années de plomb sont toujours là, l’histoire du pays pèse, la douleur reste intense, le manque de réponses et l’espoir de retrouver le frère persistent, encore et toujours.

1975 a été jouée pour la première fois à Montevideo en  2015, elle a été primée du prestigieux « Premio Florencio ». Le texte a été élu « meilleur texte d’auteur national » de l’année. Il a également obtenu une « Mention spéciale » du Centre Culturel d’Espagne à Montevideo et a fait l’objet d’études critiques et universitaires en Uruguay et en Italie. La pièce a été jouée à Buenos Aires en 2017.

 

COLLOQUE

Vendredi 17 novembre 2017, Ambassade d’Uruguay en France

33 rue Jean Giraudoux, 75116 Paris (16è)

 

09h15 – 09h30 : Accueil

09h45 : Ouverture par Monsieur l’Ambassadeur d’Uruguay en France et Monsieur le Conseiller de Coopération culturelle à l’Ambassade de l’Uruguay en France

Introduction et présentation de la journée par Fatiha Idmhand (Coordinatrice (P.I) du projet ANR CHispa et du projet ECOS-Sud France-Uruguay)

10h00 – 10h30 Pierre-Marc de Biasi (CNRS, Institut des Textes et Manuscrits Modernes) : « Quel est l’objet de l’approche génétique? »

La génétique n’est pas une science auxiliaire utile aux philologues pour consulter les archives du texte. Ce n’est pas non plus une méthodologie critique concurrente des autres approches herméneutiques. La génétique est l’approche scientifique des processus de création de l’œuvre tels qu’on peut les reconstituer et les interpréter en analysant les traces du travail de l’écrivain.

10h30-10h45 : Questions. Discussions. Réflexions.

CHispa et l’étude des processus de création des œuvres.

10h45 – 11h15 Milad Doueihi (Philosophe, Historien). « Ruines numériques. Des monuments des archives, aux données et plateformes… Une nouvelle architecture en émergence? Autour de l’exil, des prisons et des ruines. »

11h15 – 11h45 Alejandro Bia (Université Miguel Hernández, Elche, Espagne) « Digital humanities: evolution and interdisciplinary work/Humanidades Digitales: evolución y trabajo interdisciplinario. »

11h45 – 12h15 : Questions. Discussions. Réflexions.

CHispa face aux enjeux des « Humanités Numériques »

**** PAUSE ****

14h00 – 14h30  Gilles Dowek (INRIA, LSV, ENS Paris-Saclay): « Comment le traitement de texte a transformé notre manière d’écrire »

14h30 – 14h45: Questions. Discussions. Réflexions.

CHispa et les brouillons numériques.

14h45 – 15h15 : Nicolas Larousse (CNRS, HumaNum) « La stratégie de valorisation des données de la recherche à Huma-Num »

Il existe un risque important de perte des données générées par un projet de recherche. L’un des objectifs principaux de Huma-Num est de mettre en œuvre un ensemble d’outils permettant aux chercheurs d’exploiter au mieux leurs données mais surtout de les amener à les partager et, in fine, à les préserver suivant en cela les recommandations proposées par les « FAIR Data Principles » (https://www.force11.org/group/fairgroup/fairprinciples).

15h15 – 15h30: Questions. Discussions. Réflexions.

CHispa et la valorisation des données

15h30 – 16h15 : Présentation de la suite logicielle CHisPack ….

Nathalie Arlin (Ecole Normale Supérieure, Lyon), Cécile Chantraine-Braillon (Université de Valenciennes, CECILLE), David Chesnet (Maison des Sciences de l’Homme MSHS, Poitiers), Fatiha Idmhand (Université de Poitiers, Institut des textes et Manuscrits Modernes), Michael Nauge (Université de Poitiers), Laurent Passion (CNRS, ANR-CHispa)

…. et de quelques retombées du projet en France, en Espagne et en Uruguay

Carina Blixen (Biblioteca Nacional del Uruguay), Alejandro Bia (Université Miguel Hernández, Elche, Espagne), Cécile Braillon-Chantraine (Université de Valenciennes), Carlos Demasi (Universidad de la República, Montevideo, Uruguay), Norah Giraldi Dei Cas (Université de Lille)

16h15 – 16h30: Questions. Discussions. Perspectives

17h00 Clôture des travaux

 

Téléchargez la présentation ici !

 


Une réflexion sur « COLLOQUE CONCLUSIF DU PROJET ANR-CHispa »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.