e-Man, une plateforme d’édition numérique

1 plateforme d’édition numérique appelée e-Man destinée à faciliter l’édition électronique de manuscrits modernes

En lien avec l’Axe 3 du projet ANR, CHispa a soutenu et lancé le développement de la plateforme e-Man au sein de l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes (UMR 8132). L’article “L’édition électronique de manuscrits modernes : enjeux critiques et génétiques” publié par les porteurs du projet, Fatiha Idmhand, Claire Riffard et Richard Walter (in Étienne CAVALIÉ, Frédéric CLAVERT, Olivier LEGENDRE, Dana MARTIN, Expérimenter les humanités numériques. Premières approches : des outils individuels aux projets collectifs aux Presses de l’Université de Montréal (Canada), collection Parcours numériques) relate la genèse de ce projet de développement d’une plateforme générique permettant aux chercheurs de diffuser leurs sources. Dans le contexte de l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes (UMR8132) et de la recherche sur les processus de création des œuvres, il s’agissait des brouillons et Manuscrits des écrivains.

Différentes expériences nous ont amenés, en 2015, à proposer une solution éditoriale basée sur OMEKA: la plateforme e-Man a été lancée avec le financement de CHispa, le logo, la charte graphique et les couleurs ont été préparés par Aude Gerlinger. Les présentations publiques de cette plateforme ont aussitôt été proposées à l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes (UMR8132) puis au sein de l’École Normale Supérieure dès 2016. Soutenus par le LabeX TransferS, la plateforme a été développée pour accueillir plus de projets.

Le succès rencontré par cet outil dans la communauté scientifique est dû à deux paramètres: d’abord Omeka apporte une réponse éditoriale rapide aux projets soucieux de mettre à disposition leurs sources à des fins de diffusion et d’étude scientifique, avec Omeka, le site web est prêt en “quelques clics” et les données sont mises en lignes de façon toute aussi rapide. Ensuite, Omeka a des fonctionnalités simples et accessibles, il est WYSIWYG ce qui évite à ses utilisateurs de s’interroger sur le code ou le format des données: il suffit de remplir les champs tel un formulaire et le tour est joué. Nous avons donc développé la plateforme e-Man pour répondre à ces besoins et difficultés d’accès numériques des projets sur “archives”. Actuellement, la plateforme est maintenue par Richard Walter qui tient un carnet de recherche dédié à cet outil.

Pour CHispa, même si l’outil Omeka s’est révélé tout à fait convaincant pour l’éditorialisation des publications, il ne répondait pas, à notre sens, aux enjeux des données FAIR. Nous avons modifié notre approche à la lumière de nouveaux questionnements scientifiques et considéré Omeka non pas comme une fin, mais comme un élément faisant partie d’un workflow indépendant des plateformes et allant vers l’exploitation informatique et scientifique des données produites par la recherche en sciences humaines.

CHispa est un projet ANR dont le but est la création d'outils pour l'exploitation numérique des manuscrits